Question du projet de fin d’études

Quels sont les types de mutations que l'ADN de la forme urbaine peut subir afin de créer une cohésion harmonieuse entre un objet architectural et son environnement ?

À propos

Ayant beaucoup voyagé, je me suis toujours intéressées aux interactions sociales qu'offrent les villes. D'après moi, le design est une manière de comprendre les enjeux qu'offrent ces lieux et de générer de nouveaux échanges.

Un pavé dans la mare

Pointe-Saint-Charles, logé entre le Canal Lachine et le fleuve Saint Laurent est un des multiples quartiers industriels de Montréal. Pour le redynamiser, nous proposons un projet hybride implanté sur une ancienne cour de triage le long de la voie de Chemin de fer (Wellington/Bridge). Ce projet allie logements, industries, bureaux et de nombreux espaces communautaires pour répondre à l'esprit collectif que le quartier a toujours eu. Serres de production alimentaire, potager, marché, brasserie et cuisines communautaires, des lieux d'échanges et de partages, prennent ainsi une place essentielle dans notre projet. Ils encadrent en effet la place publique, le cœur du projet, dont les artères viennent irriguer les multiples usages qu'offre le site tout en se connectant au quartier industriel.

Habiter la rive

Le quartier Hochelaga-Maisonneuve est au cœur d’équipements monumentaux à l’échelle du grand Montréal : le parc olympique et la zone portuaire. Le projet s’insère dans ce contexte et crée une cohérence dans cette démesure, par le biais d’un développement résidentiel à usages mixtes, respectant le grain actuel de la ville.

Boîtes vocales

La tête confinée dans un cône orienté, le champ de vision et l’ouï sont réduits. L’objet devient une extension du corps et donne une conscience sensorielle. Libre à chacun de s'approprier le message.