Question du projet de fin d’études

Quelle est la limite du filtre social de l’être humain et comment peut-on, en tant que designer, générer un mouvement qui favorisera les échanges et ira au-delà de notre routine quotidienne?

À propos

On me dira dynamique, souriante et perfectionniste. En effet, les personnes qui me connaissent me qualifieront certainement comme une personne artistique et très créative. J’aborde plusieurs formes d’art qui se rapportent au design, mais aussi d’autres champs d’intérêt artistiques que j’affectionne depuis mon tout jeune âge tels que la musique, le dessin et la cuisine. Mon DEC technique en architecture fut une expérience enrichissante qui a su répondre à mon côté très cartésien et logique. J’ai réalisé mon grand intérêt pour le design social au cours de mon BAC. Je perçois le design comme générateur d’interactions.

Touskis

Touskis est un projet de microarchitecture qui s’associe aux jardins communautaires de l’île de Montréal. Ce dernier a pour objectif d’augmenter l’expérience de partage et d’échange de la population grâce à l’ajout d’un nouveau dispositif accompagnant les jardiniers dans l’entièreté de leur processus (de la plantation à la consommation) par l’entremise d’un îlot de travail, d’une serre et d’un garde-manger. Dans le souci d’éviter les pertes, l’espace généré offre la possibilité aux jardiniers du quartier de diversifier leur récolte en procédant à des échanges de leur produit cultivé grâce à un système de caisses de rangement. De plus, l’aire construite permettra de générer une activité culinaire communautaire avec les récoltes de trop, d’où vient le nom : Touskis. Dans un principe à la chaîne, les conserves produites seront redistribuées à l’ensemble de la communauté par l’entremise du garde-manger.