Philippe
Mathieu

À propos

Je dessine, j'écris, je lis, je bouquine, enfin je fais de la bande dessinée. Illustrateur, collagiste, je travaille entre les mots et l'image avec une teinte d'humour afin d'insuffler un caractère universel et invitant dans mon travail. Les mots ont une apparence, un sens, en plus d'un contexte. En tant que designer graphique, cerner ceci est un gage de profondeur, un terrain de jeu sans fin.

Un mémoire BD

Une sorte de mémoire décontract, un condensé de mes apprentissages, une loupe sur un passé proche, un constat sur ce qu’il vient de se passer ces trois dernières années. Une bande dessinée en petites chroniques réfléchissant tout bonnement sur mon expérience au BAC. Le dessin, le café, le jazz, Genève, la typographie, terminer, imprimer.

Animation

Collages

Une publication journal de collages regroupant quatre illustrations éditoriales sur le thème de l’absurde. Le mythe de Sisyphe, essai sur l’absurde d’Albert Camus, le discours du président, nouvelle littéraire d’Oliver Sacks, Beeing John Malcovitch le film de Spike Jones, DADA le mouvement révolutionnaire dans l’Art, tous réalisés dans le cours DES-3212 Illustration: Initiation avec Pol Turgeon. En plus de six timbres canadiens, réalisés dans le cours DES-2211 Design graphique: Conceptualisation avec Alfred Halasa.

Café Nero

Dans le cadre du cours DGR 4211 Design graphique : emballages avec Sylvain Allard, nous avions à penser une image de marque pour un café, un sac et un format pour emporter. J’ai déployé la marque Nero, signifiant noir en italien pour un café sans artifice, une tasse sans flâ-flâ. La cafetière italienne de marque Bialetti a campé mon concept, un objet bien défini dans l’imaginaire italien avec sa forme octogonale. Ainsi, les couvercles de mes gobelets ont été thermoformés d’une forme octogonale pour renvoyer à la macchinetta.