Myra
Morin-Struthers

À propos

Tout au long de mes études, les domaines créatifs et techniques ont toujours suscité mon intérêt. Mon parcours a commencé en design d’intérieur et s’est poursuivi en design de l’environnement, pour se terminer idéalement en architecture. Mon baccalauréat en design de l’environnement m’a permis d’acquérir des connaissances pluridisciplinaires et de développer une approche globale face à un projet, tout en mettant à profit mes connaissances techniques de designer d’intérieur. J’aspire à travailler dans un milieu dans lequel je pourrai continuer à apprendre et où l’individu et son environnement sont au cœur de la réussite des projets auxquels je contribuerai.

L'Entre-deux

Situé dans les arrière-cours des plex montréalais, l’Entre-deux est une résidence temporaire permettant aux étudiants d’avoir leur autonomie tout en restant proches du nid familial. Composé d’espaces communs et d’intimité, l’Entre-deux est conçu pour accueillir deux personnes. Modulées à l’aide des cases de stationnement à l’arrière des plexs, les maisonnettes devaient être conçues selon les dimensions standard de 2,75 x 5,75 m.
De cette façon, la superficie totale ne devait pas dépasser 45m2, tout en conservant un espace de stationnement par lot. Afin d’animer la ruelle et de modifier l’espace intérieur des maisons, l’un des murs du rez-de-chaussée est amovible. Que ce soit pour prendre une bière entre amis sur la terrasse, ou pour agrandir la salle à manger lors d’un souper, celui-ci permet d’agencer la composition du plan du rez-de-chaussée selon les besoins des occupants.

La 5 à 7

Le concept était de créer un meuble de rangement à cocktail pour les espaces restreints. Celui-ci devait être fait en bois avec un assemblage en métal sans quincaillerie. La planche horizontale de celle-ci est composée d’un système de rangement pour les accessoires, tels que le « shaker » et les deux coupes. La planche en diagonale, quant à elle, soutient le livre de recettes sur la tablette horizontale. Les deux planches sont jointes par emboîtement et soutenues par un système d’assemblage triangulaire. La 5à7 sera fixée au mur à l’aide d’équerres triangulaires.

L'Interstice

Le pavillon s’installe dans le lieu en tant qu’espace de transition dans la nature. Les usagers ont donc le choix de prendre le sentier principal menant vers le canyon ou de prendre le sentier menant vers le pavillon qui leur propose une expérience unique. L’orientation du bâtiment s’ouvre vers le sud et son implantation en amont de montagne présente un paysage remarquable. L’angle formé par le pavillon dirige les usagers vers l’entre-deux des bâtiments. De plus, l’ouverture s’accentue au fur et à mesure que l’on procède dans la promenade architecturale, découvrant ainsi petit à petit le paysage. L’interstice créé laisse les deux bâtiments se contempler par leur grande baie vitrée rappelant les formes des branches dans celles-ci. Cette transparence unit les bâtiments pour n’en former qu’un seul. Le revêtement extérieur est constitué de matériaux bruts, tels que le bois et la pierre, s’harmonisant ainsi avec la nature.