Béatrice
Dubreuil

À propos

Mon premier souffle d’air fut celui d’une ville qui sent la couleur, d’une ville qui ne juge pas, d’une ville inspirante. Je suis montréalaise. Petite, je concevais des livres de jeux ou des magazines miniatures. Depuis toujours, les films d’animation me fascinent, les livres illustrés me captivent et les magazines me font baver d’admiration. Ma tête est gorgée d’images qui m’ont marquées, des ombres continuant de me suivre à même mon travail, comparables à des fantômes à colorier. Je suis obsédée par la douceur, la photo, le beau et l’étrange.

Synesthésie visuelle du Monotron Delay

Synesthésie visuelle du Monotron Delay est le fruit d’une fusion entre l’amour de la musique, des sons et de l’image. Il est l’abou­tissement de recherches à propos de l’origine de la mise en relation spirituelle et technique de l’image et de la musique et issu d’un travail unique et personnel de l’image mise en étroite cor­respondance avec le son. Cette association serait déclen­chée par la synesthésie, ce phénomène neurologique qui se définit par l’habileté à associer plus d’un sens ensemble. Ce projet est donc un exercice faisant appel à mes sens, où je tente de me prêter à une expérience de synesthésie.

Le projet prend la forme de 25 images-affiches présentées dans une publication comprenant un résumé de l’histoire de la synesthésie dans l’art, mettant en relation la musique et l’art visuel. C’est par la création d’images analogues en travaillant la lumière directement sur papier photo­sensible et par la création d’images numériques et vectorielles que j’ai conçu 25 représen­tations visuelles évoquant 25 sons différents provenant du Monotron Delay.

Sept

Le concept du magazine fictif « Sept » se concentre autour d'une thématique par numéro. Chaque thématique se déploie en sept sous-catégories qui sont employées afin de couvrir le sujet à travers différents points de vue. Le premier numéro se spécialise à propos de l'absurde.

Jvais te chercher en moto

Inspiré des « rides » en moto avec mon copain, fanzine sérigraphié reflétant les sensations qu'elles me procurent, autant le jour que la nuit.

Behance